Parachutisme : Chutelibre.net
Gwenael Bagate
06 82 69 33 24
Parachutisme
Chute Libre

Après la PAC

Le stage PAC vous donne le droit de sauter seul. Cette aptitude est consignée sur le carnet de sauts qui vous est remis à la fin du stage. Vous pouvez alors sauter dans les centres écoles sous la surveillance vigilante des moniteurs.

Le document : « Manuel Notions de base - premiers sauts » édité par la FFP vous a préparé à vos premiers sauts.

Il faut ensuite vous préparer à passer les brevets conduisant à l'autonomie complète. Pour cela, votre moniteur de l'équipe ChuteLibre.net vous donnera des programmes d'exercices à réaliser en chute et sous voile. Vous pourrez ainsi acquérir la maîtrise qui vous permettra de passer les brevets A et B, concrétisant votre savoir-faire.

Le brevet B vous permettra accéder aux brevets de spécialités ouvrant la voie à des activités ludiques ou même à des compétitions.

Pour progresser, vous lirez avec profit le document : « Manuel Notions de base - premiers sauts et perfectionnement » édité par la FFP.

Brevets fédéraux

Les brevets sont délivrés par le directeur technique de la structure agréée, ou par délégation par un moniteur titulaire d’un B.E.E.S, par un travailleur indépendant titulaire d’une licence individuelle ou par une société d’enseignement agrée (personne morale).

Brevet A

C'est l'aptitude aux sauts individuels dans un centre école sans l'assistance d'un moniteur. Mais la présence de moniteurs dans le centre est obligatoire ! Pour obtenir le brevet A, il faut avoir effectué au moins 15 sauts en chute libre.

Vous saurez alors :

Vous saurez vous intégrer dans une séance de saut et enfin vous saurez plier votre parachute.

Brevet B

Avec le brevet B, vous êtes considéré comme un parachutiste confirmé et vous êtes apte à pratiquer au sein d'un centre d'activité. Cela signifie que pouvez donc aller sauter sur un centre sur lequel il n'y a pas de moniteur.

Le brevet B permet d'accéder aux brevets : B1 (PA/Voltige), B2 (Vol relatif), B3 (Voile contact), B4 (FreeFly) qui vous permettront de pratiquer ces disciplines de loisir et de compétition. Cela signifie qu'après l'obtention du brevet B, vous pouvez commencer à passer d'autres brevets, comme le brevet B2 qui vous autorise ensuite à faire des sauts de groupe à plat, face au sol.

Brevets de spécialités

Ils nécessitent tous l'obtention préalable du brevet B.

Brevet B1

C'est l'aptitude à la PA (Précision d'Atterrissage) / Voltige. Cette discipline, la plus ancienne compétition, est fortement concurrencée par d'autres comme le vol relatif, le free-fly ou le free-style.

La précision d'atterrissage se mesure au centimètre près. L'épreuve de voltige consiste à effectuer une suite de figures (salto, tours) dans un minimum de temps.

Brevet B2

C'est l'aptitude au vol relatif ou VR, c'est à dire aux sauts de groupe à plat, face au sol. Le VR2 se patique à deux, le VR4 à quatre... Tous les chiffres sont autorisés !

Cette activité est celle qui est la plus souvent choisie après le brevet B car sauter avec les copains, c'est vraiment très sympa !

Brevet B3

Aptitude au Voile Contact. Parachute ouvert, les parachutistes forment des figures, le plus souvent en accrochant les pieds dans les suspentes des autres parachutes.

Brevet Bi4

Aptitude aux sauts de groupe tête en haut (Bi4 module tête en haut) et aux sauts de track (Bi4 module track). Lors des sauts tête en haut, les vitesses de chute sont comprises entre 200 et 300 km/h, parfois plus. Lors des sauts de track, on cherche à obtenir la plus grande vitesse horizontale possible pour suivre le leader de la formation.

Brevet B4

Aptitude aux sauts de groupe tête en bas. Cela a donné le VRV (vol relatif vertical). Tête en haut, tête en bas ou assis, les parachutistes expérimentés raffolent de ce type d'activité.

Brevet B5

Aptitude à la pratique du pilotage sous voile. Il permet de participer à des compétitions de pilotage sous voile (Canopy Piloting), et d'accèder à des voiles rapides.

Conditions d'obtention : Brevet C, 500 sauts dont 50 dans les 6 derniers mois avec son matériel de pilotage sous voile et satisfaire au saut probatoire.

Le brevet de parachutiste autonome (BPA)

Capacité à assurer la sécurité du largage en vol en séance de pratique autonome. Accès à la pratique de la vidéo en chute.

Brevet C

Aptitude aux vérifications de pliage des parachutes, des contrôles de sécurité à l’embarquement, à l’encadrement à bord des avions et à effectuer les largages.

En préliminaire à l'obtention du brevet C, il est nécessaire de posséder un des brevets B1, B2, B3 ou B4 et d'avoir totalisé au moins 200 sauts.

Brevet D

Aptitude à effectuer des sauts spéciaux ou de démonstration.

Les brevets et la FFP

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la page brevets de la FFP

Et après ?

Comme dans beauoup de sports, il existe des compétitions dans les différentes disciplines. Ne croyez pas que les compétitions nationales soient les plus faciles car les champions du monde sont très souvent français !

Vous pouvez devenir initiateur d'une spécialité (brevets B1 à B4), moniteur fédéral ou parachutiste professionnel... Mais on ne commence pas par là !

 
 
Retour vers page d'accueil   Plan du site Conforme aux normes XHTML1.0 CSS   Explications...